LES TRAVAUX AU FIL DES MOIS
JANVIER
ARROSAGE et FERTILISATION
-arrosage très modéré, mais il ne faut pas l'oublier pour que les racines ne se dessèchent pas (N.B. ne pas arroser en cas de gel ou si un gel est prévu)

-pas d'engrais, car les racines ne l'absorberont pas
-possibilité de pulvérisations d'oligo-éléments (Fer, Calcium, Magnésium) sur les aiguilles des conifères
TRAITEMENTS
-traitement préventif de bouillie bordelaise (sur les feuillus, quand ils ont perdu leurs feuilles)
-traitement d'hiver (huile minérale) sur feuillus et conifères pour éliminer les oeufs et larves d'insectes
TRAVAUX
-nettoyage des troncs et branches avec une petite brosse, enlever les mousses
-nettoyage des bois morts, que l'on peut désinfecter avec une huile minérale anti-parasitaire ou blanchir avec du liquide à jin
-taille de structure : couper les grosses branches et bien mastiquer les coupes pour éviter la dessication des tissus
-ligature possible, mais le bois est cassant (attention aux érables, en particulier !)
-travail du bois mort sur les pins et les oliviers
FEVRIER
ARROSAGE et FERTILISATION
-arrosage très modéré, mais il ne faut pas l'oublier pour que les racines ne se dessèchent pas : bien surveiller les mottes

-pas d'engrais
-possibilité de pulvérisations d'oligo-éléments (Fer, Calcium, Magnésium) sur les troncs et les mousses
TRAITEMENTS
comme en janvier (si les traitements n'ont pas été appliqués) : bouillie bordelaise et traitement d'hiver
TRAVAUX
-taille de structure : couper les grosses branches et rameaux et bien mastiquer les coupes pour éviter la dessication des tissus
-sélection des bourgeons, pour éclaircir (ne laisser que ceux qui sont utiles)
-travail du bois mort sur les pins, les oliviers et les genévriers

CAS PARTICULIERS :
-IFS :
fin février-début mars, enlever les feuilles de l'année précédente, en laissant celles de l'année, pour obtenir un bourgeonnement en arrière au printemps
-ARBRES A FLEURS OU A FRUITS :
ne pas les tailler pour éviter de couper des bourgeons à fleurs : les tailles drastiques se feront après la floraison
-TROPICAUX :
arroser modérément et ne pas donner d'engrais : ils sont au repos
nettoyer les feuilles qui peuvent s'empoussiérer
MARS
ARROSAGE et FERTILISATION
-commencer à arroser régulièrement : les racines commencent à pousser, même si la partie aérienne semble en repos

-si les arbres sont en formation, commencer en fin de mois à donner des engrais riches en azote (N) ; pour les arbres déjà à la taille voulue, donner un engrais faible en N, pour aider au démarrage
-donner beaucoup d'engrais seulement une fois les rameaux établis, pour éviter les longs entre-noeuds et les grosses feuilles (par sécurité, choisir un engrais organique à NPK faibles)
TRAITEMENTS
-pulvérisations de cuivre et de soufre, juste avant l'ouverture des bourgeons (en une application)
TRAVAUX
-rempotage à l'ouverture des bourgeons (mais ni par grand froid ou grand vent) : bien nettoyer les racines, éliminer celles qui se croisent, vont vers le haut ou sont pourries, et mastiquer avec un goudron imperméable les grosses coupes, qui doivent toujours être orientées vers le bas ; pendant le rempotage, veiller à ce que les racines ne se dessèchent pas (prévoir un pulvérisateur)
-taille de structure encore possible
-sélection des bourgeons (éliminer ceux en surnombre ou mal placés)
-ligature des feuillus qui n'ont pas encore leurs feuilles (sauf ceux qui ont subi un rempotage sévère avec coupe de nombreuses racines : attendre alors un mois ou deux)
-marcottes, greffes, boutures possibles, dès que la température se radoucit
-travail du bois mort sur les genévriers

CAS PARTICULIERS :
-FIGUIERS :
pincement spécifique pour le ramifier et réduire ses feuilles : dès que le bourgeon terminal se met à gonfler, on le pince avec les ongles, c-à-d qu'on l'enlève carrément en laissant sa base, ce qui a pour effet de faire naître en arrière de nombreux petits bourgeons, qui donneront des rameaux ou de petites feuilles
-ARBRES A FLEURS OU A FRUITS :
tous les 3-4 ans, enlever tous les bourgeons à fleurs pour permettre à l'arbre de se reposer (floraison plus abondante l'année suivante) ; en profiter pour faire une taille de structure
-CONIFERES :
ligature avant la montée de sève
AVRIL
ARROSAGE et FERTILISATION
-arrosages réguliers et abondants pour les arbres en formation ; arrosages réguliers mais modérés pour les arbres matures pour éviter l'apparition de feuilles trop grandes et d'entre-noeuds trop longs, ou d'aiguilles trop longues pour les conifères

-si les arbres sont jeunes ou en formation, engrais fort en azote avec un N plus élevé que les P et K (en engrais liquide, on fertilise toutes les semaines, en engrais solide tous les 15 jours à un mois)
-apport d'oligo-éléments nécessaire (éventuellement par engrais foliaire, mais préférable par arrosage)
-engrais riche en P et K pour les arbres à fleurs et à fruits, pas d'engrais azoté à la floraison et au début de la fructification (on peut donner de l'azote après la floraison ou une fois que les fruits sont établis, mais pas trop)
TRAITEMENTS
-surveiller les insectes parasites : cochenilles, pucerons (ils peuvent pulluler sur des arbres très fertilisés)
TRAVAUX
-greffes sur conifères et sur feuillus
-rempotage des conifères possible
-taille de densification des feuillus : tailler les nouveaux rameaux à 2 noeuds, pour rapprocher le feuillage du tronc et obtenir une ramification 2 par 2 (sur les arbres matures, laisser pousser les rameaux : ils seront taillés une fois lignifiés)
-travail du bois mort sur les genévriers

CAS PARTICULIERS :
-ERABLES :
pincement des bourgeons pour éviter l'allongement des entre-noeuds : quand le bourgeon s'ouvre, 2 petites feuilles se déploient et un petit rameau émerge entre elles, c'est lui qu'il faut couper avant qu'il ne pousse et que ses feuilles ne se déploient
-ARBRES A FLEURS OU A FRUITS :
taille de structure après la floraison
-AZALEES :
rempotage possible avant la floraison au début du mois, ligature possible (le bois est moins cassant que de mai à juillet)
MAI
ARROSAGE et FERTILISATION
-arroser beaucoup les arbres en formation (beaucoup =quantité d'eau et non pas fréquence), arroser modérément les arbres matures pour éviter que les feuilles et les aiguilles ne poussent trop (N.B. attention aux pourritures des racines dues à des excès d'eau par temps frais, ce qu'on évite avec un sol très drainant et bien aéré)

-donner le maximum d'engrais aux arbres non matures, augmenter les doses d'engrais pour les bonsaï établis, mais pas trop d'azote aux arbres en fleurs
TRAITEMENTS
-surveiller les insectes parasites
TRAVAUX
-taille de densification : tailler les rameaux à 2 yeux pour les faire ramifier 2 par 2
-rempotage encore possible pour les genévriers
-travail du bois mort sur les genévriers

CAS PARTICULIERS :
-ERABLES :
défoliation possible à la fin du mois, sur les arbres forts, un an sur deux ; ligature et mise en forme après l'effeuillage
-CHARMES :
pincement des nouveaux rameaux : quand ils ont 3 ou 4 feuilles bien développées, couper le reste
-PINS Sylvestres, mugo etc :
pincer les chandelles avant leur ouverture pour équilibrer la force des rameaux : pincer les fortes au tiers puis, 10-15 jours après, les moyennes à la moitié ; ne pas toucher aux chandelles faibles
-PINS NOIRS du JAPON :
pincer les chandelles moyennes, en laissant quelques aiguilles à leur base, 15 jours après, faire de même sur les chandelles fortes (à ne pas faire sur les pins à 2 aiguilles ou à 5 aiguilles pour lesquels c'est le contraire, puisqu'on pince d'abord les fortes !)
-AZALEES :
quand 70% des fleurs se sont fanées, les enlever toutes (même celles qui sont épanouies ou vont l'être), en retirant le pistil
-TROPICAUX :
commencer à les sortir dans le sud de la France, les laisser dehors dès que les températures moyennes sont au-dessus de 18-20°, penser à les adapter progressivement aux rayons du soleil
JUIN
ARROSAGE et FERTILISATION
-arroser chaque jour et beaucoup tous les arbres (N.B.les pots de saules doivent baigner dans l'eau à chaque arrosage)

-fertilisation soutenue jusqu'à la fin du mois (croissance, qui va s'arrêter fin juin, et début d'accumulation des réserves)
TRAITEMENTS
-surveiller la présence d'acariens (aspect grisâtre des feuilles avant qu'elles ne meurent et se détachent, présence de minuscules toiles d'araignées visibles quand on pulvérise de l'eau sur le feuillage) ; utiliser un acaracide en cas de besoin (Bifenthrine, Ultracid) : bien traiter la face inférieure des feuilles
TRAVAUX
-ligatures : surveiller les ligatures et les enlever avant qu'elles ne marquent (en particulier sur les érables), mastiquer en cas de marques profondes
-pincement : pincer les feuillus matures, dont les rameaux ont bien poussé et débutent leur lignification, pour équilibrer la force de l'arbre
- défoliation possible

CAS PARTICULIERS :
-AZALEES :
pincer les nouveaux rameaux : là où il y avait une fleur est né un bouquet de rameaux, en laisser deux seulement
possibilité de taille drastique sur les grosses branches : en ce cas, les couper en plusieurs fois (entailler sévèrement puis, un mois après, couper complètement : cela évite les retraits de sève et permet un bon bourgeonnement sur le bois nu)
-CHARMES & ORMES :
défoliation possible
-HETRES :
ne pas défolier les hêtres du Japon : réduire les feuilles par la taille, en les découpant (ce qui permet de faciliter l'arrivée de l'air et de la lumière au centre de l'arbre, donc de faciliter un futur bourgeonnement arrière)
-PINS NOIRS du JAPON :
sélectionner deux par deux les bourgeons, nés là où a été opéré le pincement le mois précédent : enlever les bougeons dirigés vers le haut, vers le bas et les très faibles, pour n'en laisser que deux de taille identique
-IFS :
tailler l'extrémité des rameaux forts, pour obtenir un bougeonnement à l'endroit de la section (N.B. en défoliant en même temps la branche, en laissant des feuilles tire-sève à l'extrémité, on provoque un bourgeonnement arrière sur le bois dénudé)
-TROPICAUX :
les sortir en les exposant en plein soleil, mais progressivement pour ne pas brûler les feuilles
attention : forts besoins en eau et en engrais azoté
JUILLET
ARROSAGE et FERTILISATION
-arroser tous les jours (éventuellement 2 fois, voire 3 fois par jour pour les plantes d'accompagnement et les bonsaï miniatures) et surveiller l'arrosage de très près, surtout les espèces sensibles qui doivent être à mi-ombre (attention au plein soleil sur terrasses et balcons : si les racines chauffent trop, elles risquent de ne plus fonctionner et la stagnation de l'eau pourrait amener des asphyxies partielles de radicelles) : voile d'ombrage, store ou parasol sont nécessaires l'après-midi!) ; par très fortes chaleurs, bassiner les feuilles le soir ; éventuellement, immerger complètement le pot une fois par semaine, si le substrat est très sec (mais l'immersion -dangereuse pour les radicelles- doit rester exceptionnelle)

-ne pas donner d'engrais par trop fortes chaleurs, mais on peut continuer l'engrais organique avec des températures jusqu'à 25°
TRAITEMENTS
-surveiller la présence d'acariens, sous les feuilles qui deviennent grisâtres : vaporiser de l'eau sur et sous le feuillage, (les acariens n'aimant pas l'humidité) et utiliser un acaracide en cas de besoin (Bifenthrine, Ultracid)
-attention à l'oïdium et au mildiou, qui se développent quand il y a chaleur et humidité : traitements au soufre
EXPOSITION
-ne pas oublier de tourner régulièrement les pots de façon à répartir harmonieusement leur ensoleillement
TRAVAUX

CAS PARTICULIERS :
-AZALEES :
dernières tailles au début du mois pour sélectionner les rameaux deux par deux
ligaturage possible (en ce cas, ne pas arroser avant de ligaturer, le bois sec est moins cassant)
-ERABLES, CHARMES, FRENBS, NOISETIERS :
défoliation possible, si les feuilles se sont desséchées sous l'action conjuguée du soleil, du vent et du manque d'eau et présentent des bords flétris
-POMMIERS :
supprimer les fruits en surplus, qui fatiguent l'arbre
-PINS autochtones A DEUX AIGUILLES :
sur les sujets jeunes, possibilité de mekiri (=taille qui consiste à couper totalement les rameaux qui ont poussé depuis avril, en ne laissant que les aiguilles de l'année précédente et juste deux à quatre de l'année en cours), ce qui provoque l'apparition d'une grande quantité de bourgeons entre les aiguilles et même sur le bois nu (N.B. si l'arbre n'est pas assez vigoureux, il vaut mieux pratiquement le mekiri en septembre : il bourgeonnera au printemps suivant)
-GENEVRIERS :
ligature possible pour les rameaux aoûtés (mais il est toujours délicat de ligaturer les genévriers en croissance, l'écorce s'arrachant facilement, ce qui provoque la mort des petits rameaux)
-GLYCINES :
en plus de l'arrosage normal, laisser le bas du pot tremper dans de l'eau pour favoriser la naissance de bourgeons à fleurs et donc la future floraison
-TROPICAUX :
dehors, en plein soleil, avec beaucoup d'eau et d'engrais
AOUT
ARROSAGE et FERTILISATION
-comme en juillet ! arroser tous les jours (éventuellement 2, voire 3 fois par jour pour les plantes d'accompagnement et les bonsaï miniatures) et continuer à surveiller l'arrosage de très près ; bassiner le feuillage le soir, éventuellement pratiquer une immersion hebdomadaire, si le substrat est très sec

-ne pas donner beaucoup d'engrais s'il fait chaud (sauf aux tropicaux et aux oliviers, qu'on peut commencer à fertiliser à nouveau) -
TRAITEMENTS
-surveiller la présence de parasites sur les arbres en croissance, qui ont été très azotés au printemps ( mais attention aux traitements chimiques qui peuvent brûler les feuilles !)
EXPOSITION
-ne pas oublier de tourner régulièrement les pots de façon à répartir harmonieusement leur ensoleillement
TRAVAUX
-défoliation : ne plus faire de défoliations, excepté sur les tropicaux et sur les oliviers, en région sud
-ligature : possible avant la fin de l'été, c. à d. avant septembre qui voit souvent une reprise végétative (la règle générale étant de ligaturer avant les périodes de croissance)
-travail du bois mort : possible en été (comme en hiver), c. à d. quand l'arbre est au repos

CAS PARTICULIERS :
-POMMIERS & COGNASSIERS :
commencer à donner des engrais riches en P et K, s'ils ont des fruits (N.B. il n'est pas bon de faire fleurir et fructifier les arbres à fleurs ou à fruits chaque année : pour donner une année de repos à l'arbre, enlever tous les fruits et tous les bourgeons à fleurs et à fruits ; dans ce cas, donner de l'engrais comme à un feuillu normal : azote en particulier)
-TROPICAUX :
dehors, en plein soleil, avec beaucoup d'eau et d'engrais azoté
SEPTEMBRE
ARROSAGE et FERTILISATION
-bien arroser, en raison de l'activité de l'arbre

-engrais d'automne organique(P et K supérieurs à N, mais il faut quand même un peu d'azote) en grandes quantités
TRAITEMENTS
-traitements au soufre pour les oïdiums (aubépines, charmes, chênes en particulier)
TRAVAUX
-marcottes : séparer les marcottes, si elles ont bien raciné, en laissant un tronçon de tronc sous elles et en les plantant dans un substrat très drainant, leur donner un engrais d'automne
-rempotage : possibilité de rempoter les feuillus, sauf les arbres à fruits (pommiers exceptés), mais il faudra les protéger du froid et les tenir hors gel l'hiver (même s'il est préférable de rempoter avant le printemps, un rempotage d'automne sur un arbre fort permet une reprise plus rapide au printemps suivant)

CAS PARTICULIERS :
-GENEVRIERS :
pincer les rameaux qui dépassent du profil de l'arbre ou couper carrément les rameaux forts qui ont des rejets à la base, pour les remplacer par ces derniers
-PINS :
fin septembre, procéder au mekiri (taille des rameaux de l'année, à pratiquer sur des arbres forts, en bonne santé) pour favoriser le bourgeonnement arrière : couper aux ciseaux les rameaux de l'année en laissant quelques aiguilles
possibilité de ligature
possibilité de rempotage, mais le printemps est mille fois préférable (veiller à introduire des mycorhizes dans le nouveau substrat : on peut inclure de l'écorce de pin broyée dans ce but)
-TROPICAUX :
commencer à les rentrer selon les régions et les températures
OCTOBRE
ARROSAGE et FERTILISATION
-surveiller l'arrosage car certaines journées sont encore chaudes

-engrais d'automne organique ou organo-minéral, riches en P et K, mais comprenant un peu d'azote)
-faire une neutralisation du substrat avec une solution d'eau de cendre (une part de cendre de bois pour 9 parts d'eau, qu'on laisse décanter avant d'arroser)
TRAITEMENTS
-possibilité de premiers traitements d'hiver au cuivre et au soufre, quand les feuilles sont tombées (N.B. le cuivre est un fongicide, qui s'emploie à la chute des feuilles ou avant leur apparition - A ne surtout pas employer sur les poiriers, pommiers, aubépines, cotoneasters en feuilles)
TRAVAUX
-ligature : possible sur les feuillus, mais les rameaux sont cassants
-rempotage : encore possible, si une protection contre le froid est prévue

CAS PARTICULIERS :
-PINS :
début des défoliations : enlever, uniquement sur les branches ou rameaux forts et denses (qui se trouvent en périphérie de l'arbre ou en haut), les aiguilles de l'année précédente : procéder délicatement, en les retirant une à une avec une pince, pour ne pas endommager la gaine, où se trouve un bourgeon latent
-TROPICAUX :
les rentrer et continuer à bien les arroser tant qu'ils manifestent une activité
NOVEMBRE
ARROSAGE et FERTILISATION
-arrosages modérés, mais réguliers (les arbres ont encore besoin d'eau pour métaboliser les engrais d'automne)

-toujours de l'engrais riche en P et K pour les conifères et les feuillus qui ont encore leurs feuilles
-faire une neutralisation du substrat avec une solution d'eau de cendre (une part de cendre de bois pour 9 parts d'eau, qu'on laisse décanter avant d'arroser), si cela n'a pas été fait en octobre
TRAITEMENTS
-pulvérisations de cuivre quand les feuilles sont tombées
TRAVAUX
-nettoyer les branches et rameaux, enlever les feuilles mortes, les parties nécrosées
-préparer les protections d'hiver et commencer à surveiller le thermomètre (attention aux premières gelées !)
-travailler le bois mort, ne pas oublier de passer du liquide à jin sur le bois sec pour l'empêcher de moisir

CAS PARTICULIERS :
-PINS :
défoliation toujours possible : aiguilles de l'année précédente, aiguilles de l'année (laisser 2-3 paires sur les rameaux forts, 5 à 7 paires sur les rameaux faibles)
-FEUILLUS :
taille de structure, une fois les rameaux bien lignifiés et une fois que l'arbre est au repos total (sinon attendre le mois suivant)
DECEMBRE
ARROSAGE et FERTILISATION
-arrosage régulier en petites quantités (attention à la déshydratation, surtout en serre froide : les racines ne doivent pas se dessécher ! il y a davantage de bonsaï qui meurent du manque d'eau que du froid, en hiver !)

-plus du tout d'engrais racinaire, mais possibilité de faire des pulvérisations d'oligo-éléments sur les aiguilles des conifères ou sur les troncs des feuillus (à base de fer, calcium et magnésium principalement)
TRAVAUX
-nettoyer branches, rameaux et troncs, en enlevant les mousses à leur base, et nettoyer la surface des substrats
-entretenir les mousses sur la surface des substrats en pulvérisant régulièrement un peu d'engrais liquide sur elles
-protéger les arbres supposés fragiles (comme les érables), enterrer les pots ou faire hiverner les bonsaï en serre froide

CAS PARTICULIERS :
-CONIFERES :
défoliation encore possible (retirer soigneusement les aiguilles des années précédentes) et ligature des petits rameaux
sélectionner deux par deux les bourgeons qui donneront les chandelles au printemps : enlever les bourgeons dirigés vers le haut et le bas, garder toujours des bourgeons latéraux et les plus forts possibles
-FEUILLUS :
attention à la ligature : les branches sont très cassantes
début de la taille de structure, mais éviter les gros travaux par les grands froids