LES OUTILS ET ACCESSOIRES
LES CISEAUX LONGS ET ETROITS A PETITES POIGNEES
 L'outil indispensable pour couper branches fines, fruits desséchés ou feuilles à l’intérieur de la ramure sans faire de dégâts.
LES CISEAUX COURTS A LARGES POIGNEES
On les tient bien en main, et leurs mâchoires solides permettent de couper petites branches et racines.
LA PINCE OBLIQUE
Elle sert à couper des branches de moyenne dimension,en assurant une coupe nette et propre, se cicatrisant facilement
LA PINCE CONCAVE ou A NOEUDS
Elle est utilisée pour couper un moignon de branche ou une racine, retailler les grosses plaies de taille sans laisser d'aspérité, sa coupe en creux assurant une cicatrisation parfaite, sans boursouflure.
Elle existe en plusieurs dimensions
LE SECATEUR
Un outil avec poignées à ressort qui allie tranchant et puissance : utilisable sans effort pour tous les travaux de taille, quand il s'agit de couper branches et racines d'un diamètre moyen.
LA SCIE
On l’utilise pour sectionner les branches de fort diamètre. Elle permet aussi de scier des branches difficiles d'accès avec une pince
LES CISEAUX A BOURGEONS
Ces petits ciseaux, allongés et fins, permettent d'aller à l'intérieur des branches pour opérer une taille délicate des bourgeons de printemps, comme des rameaux, fleurs et feuilles. On les utilise aussi pour défolier.
LA PINCETTE A BOURGEONS
On l’utilise pour tailler les bourgeons tendres du printemps : elle permet d'accéder aux jeunes pousses, par exemple pour les érables. Elle est utile aussi pour la défoliation des caduques.

LE MASTIC
De même consistance que la pâte dentifrice, le mastic cicatrisant Kyonal en tube permet de recouvrir les petites plaies occasionnées par les tailles et de les protéger contre les agressions extérieures. Il est aussi indispensable pour les greffes...
Pour les grosses coupes, le mastic en pot "Cut Pasta", à bien malaxer avant de le poser, permet une cicatrisationi parfaite (couvercle vert pour les conifères, couvercle blanc pour les feuillus).
Utiliser un mastic spécial pour les azalées et rhododendrons
LA TENAILLE COUPE-FIL
Avec ses longues poignées faisant levier, elle sert à couper les fils d'aluminium et de cuivre. Grâce à sa forme particulière, elle permet un accès aux endroits difficile, et opère une coupe perpendiculaire aux fils.
LES CISEAUX COUPE-FIL
Cette pince coupante en forme de ciseaux, qu'on a bien en main, permet de couper les fil d'aluminium et de cuivre de petite section
LES FILS DE LIGATURE

De cuivre ou d’aluminium, ils permettent de donner les bonnes courbures et orientations aux branches et troncs. Il en existe de sections différentes, à choisir en fonction du diamètre des branches ou troncs : 0, mm, 1mm, 1,5 mm, 2mm, 2,5 mm, 3mm, 3,5 mm.
LES FILS EN ALUMINIUM
Le fil de ligature en aluminium anodisé est souple et se pose plus facilement que le fil de cuivre. De plus, si la pose d'une spire n'est pas satisfaisante, on peut revenir en arrière et recommencer, ce qui n'est pas possible avec le cuivre, qui sera écroui lors de l'enroulement autour de la branche ou du tronc.

LES FILS EN CUIVRE RECUIT
Le fil de cuivre permet une ligature d'une plus grande discrétion que l'aluminium, puisque, à diamètre égal, il permet de mettre en forme des branches plus grosses : le cuivre a en effet à deux à trois fois plus de résistance (et donc de puissance de maintien) qu'un fil d'aluminium du même diamètre. Le fil de cuivre peut se plier en des courbes réellement serrées quand on le pose mais, une fois écroui, il devient dur et résistant et garde sa forme.
LE RAPHIA
On l'utilise avant de poser la ligature pour éviter que l'écorce ne se décolle ou que les fibres du bois ne se fendent lors de fortes pliures : faisant office de de seconde peau, il répartit les tensions de la pliure et évite la cassure.
Pour des torsions très prononcées, au-dessus du raphia on peut mettre une bande de caoutchouc bien serrée.
LE TORD-TRONC
Quand une branche est trop grosse ou un tronc trop épais pour qu'une ligature puisse lui imprimer une courbe, on utilise un tord-tronc, à choisir en fonction du diamètre de la branche ou du tronc à courber (il en existe en effet plusieurs tailles)
LA PINCE PLATE
Elle permet de plier, tordre et diriger avec force les fils de ligature de fort diamètre, quand on les pose ou qu'on les enlève. Elle sert aussi pour façonner les bois morts : écorcer jin et shari.
A noter que seuls les deux bouts pointus se touchent, dans ce type de pince fabriqué au Japon
LE COUTEAU A JIN
On l'utilise pour écorcer des branches et des troncs, et créer des bois morts (jin et shari). Sa forme particulière permet un accès précis et une finesse du travail.
LES GOUGES
Indispensables pour le travail du bois mort, elles servent à écorcer, tirer les fibres, sculpter, creuser.
LA PINCE A FENDRE
Elle permet de fendre longitudinalement une grosse branche pour façonner un jin ou d'éclater un tronc pour faire un shari.
LA "DREMEL"
La "dremel" est utilisée pour les travaux de polissage et pour les travaux de précision dans la création de bois morts. Les différents accessoires -brosses, meules, fraises- fournis avec l'appareil se prêtent bien au travail du bois mort pour sculpter, poncer etc...
LA SPATULE-GRIFFE
Griffe d’un côté et spatule de l’autre. 
Le grattoir en forme de griffes griffe est utilisé lors des rempotages pour dégager la terre des racines. La spatule permet de tasser le sol après rempotage
LA PINCETTE

La pincette (généralement couplée avec une spatule ou une griffe) permet d'enlever les aiguilles et les feuilles mortes au milieu de la ramure, de retirer les mauvaises herbes ou les insectes
LES BAGUETTES
Les baguettes en bambou sont pratiques, lors d’un rempotage, pour démêler le système racinaire puis pour tasser, dans le pot, le nouveau substrat et le faire pénétrer, sans blessures, entre les racines.
Les baguettes chinoises alimentaires en bois ou en plastique sont parfaites !
LA SERPETTE DE REMPOTAGE
Cette petite faux est très pratique pour sortir les arbres des pots, en particulier à bords rentrants : les bonsai qui n'ont pas été rempotés depuis longtemps sont souvent difficiles à dépoter ; cet outil permet de dégager la terre des bords de la coupe et de découper la motte.
LA GRIFFE
Elle existe à une, deux ou trois dents. Elle s'utilise, lors du rempotage, pour dégager la terre et démêler les grosses racines.
LA PINCE A RACINES
Elle s’utilise pour tailler les grosses racines et pivots. Elle assure une coupe franche et sectionne proprement les racines, qu'il faut ensuite mastiquer afin d'éviter des problèmes de pourriture du plateau racinaire.
LE TAMIS
Avec ses trois grilles différentes, il permet de tamiser la terre pour obtenir une granulométrie adaptée à l' espèce cultivée (2-5-7 mm). A noter que, quelle que soit l'espèce, la couche au fond de la poterie doit être de granulométrie plus grosse pour assurer un bon drainage.
LES PELLES A TERRE
Elles sont utiles lors des travaux de rempotage : elles permettent de placer la terre avec précision et délicatement au pied du bonsaï, et de tamiser légèrement si elles sont munies de grilles de tamis.
LES GRILLES DE DRAINAGE
Ces grilles en plastique servent à empêcher la terre de s'échapper du pot, lors du rempotage, et laissent passer l'eau librement.

Il est plus économique d'acheter des panneaux de 30 cm et de les découper soi-même
LES ATTACHES POUR GRILLES
Elles servent à fixer les grilles sur les trous de drainage du pot.

Il est plus économique de les faire soi-même avec du fil de ligature.
LA TRUELLE
Elle permet de tasser le substrat et la mousse après un rempotage, spécialement au bord du pot. Une truelle à bords droits sera plus adaptée pour les poteries rectilignes, celle à bords courbes pour les poteries rondes ou ovales
LE COUTEAU A GREFFER
Cet outil très tranchant s'utilise pour le greffage mais aussi le parage des bords de coupe afin de favoriser la cicatrisation des plaies.
LA BALAYETTE COCO
Cette balayette pour bonsaï est utile pour nettoyer la surface du substrat
LA BROSSE
De forme arrondie ou droite, elle sert à nettoyer les branches et le tronc, les jin et les shari ainsi que le nébari des bonsai, son étroitesse permettant un accès aux embranchements. Elle est aussi utile pour déloger les parasites type cochenille. Elle existe en nylon et en laiton
Une brosse à dents fait aussi l'affaire !
LE PLATEAU TOURNANT
Existe en fonte, mais aussi en matière plastique (comme ceux à mettre sous un téléviseur)
Très pratique pour faciliter la taille, le ligaturage, et trouver la face des bonsaï.
Il existe des modèles avec un système de blocage de la rotation permettant de stabiliser le plateau pendant le travail
L'ARROSOIR
Il existe en cuivre, en aluminium et plastique
La caractéristique principale de l'arrosoir à bonsai est de présenter une pomme percée d'une multitude de trous minuscules, ce qui permet un arrosage en pluie très fine et très douce qui ne bouleverse pas le substrat. Le bec, très long, crée une pression suffisante pour que l'eau puisse passer à travers de la pomme.
Et pour entretenir les outils...
ALCOOL A 70° etc
Il est recommandé de bien désinfecter ses outils entre deux tailles, deux rempotages, a fortiori après avoir taillé un arbre malade ou supposé tel.
On peut les désinfecter à l'alcool à 70° ou au Mercryl Laurylé, une sorte de savon liquide antiseptique, très efficace contre les champignons.
L'eau de Javel est également excellente contre les microbes, même à très faible dilution (2 à 3 gouttes d'eau de Javel pure pour un litre)
LE WD 40
Le WD40 est un excellent dégraissant et aussi un bon désinfectant. On peut nettoyer régulièrement ses outils avec ce produit: les résines et les bactéries n'y résistent pas, et la rouille est évitée.
LA GOMME ABRASIVE
Indispensable pour le nettoyage et le polissage de l'outillage : après chaque utilisation, il suffit de nettoyer le tranchant des outils avec cette gomme, pour leur redonner tout l'éclat du neuf.
LA PIERRE A AIGUISER
Elle permet, une fois trempée 10 minutes dans de l'eau, d'aiguiser les faces biseautées des lames de ciseaux (après décrassage des résines et sèves avec la gomme de nettoyage "kaneshin" ou au solvant pour ne pas encrasser la pierre).
Voir sur le site de l'UBF la technique à utiliser (2 articles consacrés à l'affûtage)